Installation Nutanix Ce sur une station de travail

Résultat de recherche d'images pour "nutanix"

 

1 – Présentation de la solution

La plate-forme de virtualisation informatique Nutanix est une solution d’infrastructure convergente qui mutualise la puissance de calcul (serveur) et la puissance de stockage en un unique appareil intégré.

Nutanix a été conçu en mettant l’accent sur la simplicité, grâce aux mêmes principes et technologies utilisés par des innovateurs informatiques tels que Google, Facebook, ou Amazon.

La solution adapte ces principes et technologies pour les entreprises et les institutions.

La plate-forme Nutanix se présente comme une solution simple et performante comparée aux infrastructures de datacenters traditionnels :

  • Rentabilisation instantanée : déploiement en moins de 30 minutes
  • Pas de perturbation des opérations en cours
  • Fonctionne avec les composants existants, garantie des investissements déjà réalisés
  • Réduit le prix et la complexité du stockage
  • Facilement adaptable
  • Matériel non-propriétaire prêt à l’emploi
  • Fournit des capacités de stockage avancées pour les entreprises

La conception  modulable de la solution permet à votre organisation de démarrer avec des déploiements modestes  et de les développer au fur et à mesure selon vos besoins. Avec un seul appareil, vous pouvez réaliser de la petite opération jusqu’aux déploiements de grande envergure, en passant par des initiatives de virtualisation de postes, des tests et développements d’applications, des projets Big Data, et plus encore.

En outre, la plate-forme de virtualisation informatique Nutanix intègre des ressources serveur haute-performance et du stockage dans un appareil rack 2U économique. Il supprime ainsi la nécessité d’architectures de stockage en réseau tel que le SAN (Storage Area Network) ou le NAS (Network-Attached Storage). L’évolutivité et les performances dont bénéficient les plus grands et les plus efficaces datacenters du monde sont désormais disponibles pour les entreprises et organismes de toute taille.

2 – Les prérequis :

  • Intel Processor with VT-x support.
  • 32Go de ram. La CVM prend 16Go plus quelques GO pour la faire tourner. Il est possible de faire tourner la version CE (community edition) sur Workstation/Fusion avec 12Go par node (via un tweak)
  • 1 x 200Go SSD (tweak possible)
  • 1 x 500Go HDD
  • Intel NIC

Ma plateforme de test:

  • Gigabyte Ga-x79-UD3
  • Intel i7 3820
  • SSD Disk : Samsung PRO 850 250Go
  • HDD Disk : WD 3Tb 7200rpm Sata 6Gb HDD
  • RAM : 32GB
  • Configuration : Nutanix CE installé en version Single-Node sur Workstation de VmWare

3 – Inscription sur le site my.nutanix.com et téléchargement de la version CE.

Une fois inscris sur le site, il vous faudra télécharger la version CE. Ce fichier se nomme ce-2015.06.08-beta.img.gz. Une fois le fichier extrait il prendra le nom de ce-201x.xx.xx-beta.img. Chaque release porte un nom différent.

4 – Préparation de l’environnement de test

Si comme moi vous n’avez que votre station de travail comme laboratoire, il va falloir préparer cet environnement pour les besoins du test.

Commencer par identifier les disques durs qui vont vous servir pour ce test.

Dans mon cas, il s’agissait de c:\ d:\ et e:\.

J’ai préparé chaque disque dur en créant un répertoire Virtual-Machines\Nutanix à la racine.

C:\ pour l’iso

D:\ en tant que SSD

E:\ pour le stockage lent

Il faut ensuite copier le fichier image dans le répertoire de travail puis le renommer en flat-ce.vmdk ansi que créer un fichier ce.vmdk qui servira au boot de notre image.

Voici ce que vous devez mettre dans le fichier ce.vmdk :

# Disk DescriptorFile
version=4
encoding=”UTF-8″
CID=4470c879
parentCID=ffffffff
isNativeSnapshot=”no”
createType=”vmfs”
# Extent description
RW 14540800 VMFS “ce-flat.vmdk”
# The Disk Data Base
#DDB
ddb.adapterType = “lsilogic”
ddb.geometry.cylinders = “905”
ddb.geometry.heads = “255”
ddb.geometry.sectors = “63”
ddb.longContentID = “ac2a7619c0a01d87476fe8124470c879”
ddb.uuid = “60 00 C2 9b 69 2f c9 76-74 c4 07 9e 10 87 3b f9”
ddb.virtualHWVersion = “10”

Une fois le tout préparé, il ne reste plus qu’a créer la VM qui accueillera Nutanix.

  • 8 cores
  • 16Go
  • Intel Vt-X enable
  • Le premier disque le fichier que nous avons fait auparavant : ce.vmdk
  • Le second disque pointera dans le répertoire sur le disque D :
  • Le troisième disque pointera dans le répertoire sur le disque E :

 5 – Le lancement

Une fois votre VM démarrée, vous arrivez sur cette écran :

Tapez install et appuyez sur entré.

Si vous avez de la chance et possédez une bonne configuration les tests de la plateforme passerons et vous pourrez continuer l’installation, si ce n’est pas le cas, il va falloir faire un petit tweak pour que le système prenne en compte votre matériel.

Connectez vous sur l’image d’installation et faire un petit changement de configuration dans le format des disques détectés :

NCE (17)

Au lieu de taper ‘’ install ‘’, vous allez taper ‘’ root ‘’ avec le mot de passe ‘’ nutanix/4u ‘’

 Une fois connecter sur la VM, faire ;

  1. Fdisk –l
  2. Identifier le second disque (200go)
  3. Récupérer son nom (sdb pour mon cas)
  4. Executer “cat /sys/block/sda/queue/rotational” 0 pour le SSD et 1 pour le HDD
  5. Executer “echo 0 > /sys/block/sda/queue/rotational” pour changer la valeur de 1 to 0
  6. Vous pouvez relancer l’installation J

Une fois l’installation lancée, vous arrivez sur cet écran ;

NCE (19)

Choisir le clavier correspondant à votre matériel.

Ensuite il faut renseigner l’ip du host KVM et celle du CVM.

Libre à vous de choisir la plage d’adressage par rapport à votre infra.

Il est conseillé par exepérience de déchocher la case ‘’Create single-node cluser’’. On devra déclarer ce node en cluster à la fin de l installation.

Suivant puis installer.

NCE (21)

Une fois l’installation terminée, il va falloir manuellement créer le cluster (mono node)

NCE (25)

 6 – La création du cluster

 Se connecter en SSH sur le CVM et utiliser les identifiants suivant ;

User : nutanix

Pass : nutanix/4u

Taper la commande suivante : ‘’ cluster -s cvm_ip_address create ‘’

Remplacer cvm-ip-address par celle de votre CVM. Dans le cas de plusieurs nodes, il suffit de mettre les adresses des CVM séparées par une virgule.

Ensuite taper : ncli cluster add-to-name-servers servers=8.8.8.8

Faire un ping : ping 8.8.8.8 puis ping www.google.fr

7 – Se connecter à l’interface graphique

Se connecter sur l’interface PRISM à l’adresse de votre CVM
NCE (31)

Pour cela, ouvrez une page web et mettez l’addresse comme suit :

https://CVM_IP_Master:9440

Utilisez les identifiants suivants ;

Login : admin

Pass : admin

Cela vous permettra de reset le compte admin avec votre mot de passe.

Il faut impérativement que la VM communique avec votre passerelle réseaux car elle doit pouvoir se connecter sur le site communautaire de Nutanix. Vous devrez utiliser les identifiants créer pour la 3 étape de ce tutorial.
NCE (33)
NCE (34)

Si vous n’arrivez pas à vous connecter sur l’inerface c’est que votre machine virtuelle ne communique pas avec la passerelle. Il faudra troubleshooter la connexion soit sur l’hyperviseur soit dans les fichiers de conf de votre CVM.

Voici à quoi ressemble l’interface.

NCE (35)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *